الاثنين، أكتوبر 23، 2006

 

Ssendu (Voie Lactée)



Ssendu, ssendu tefkeded udi d amellalSsendu,
ssendu aken a neccar abuqal
Ndu ndu ay igi fked
tawarect bbwudiAkken i tt netmenni
Taxsayt i hazen ifassen
d kem a yesâig d lbadna
Ula ma laz yetwazem
l hif yezzuzmit ccnaNusad gurem
a nessendu taxsayt-iw tegra
i lhu Igi ad yendu yefru s lfedl-ik a baba iynu
Ssendu, ssendu tefkeded udi d amellal
Ssendu, ssendu aken a neccar
abuqalNdu ndu ay igi fked
tawarect bbwudiAkken i tt netmenni
A taxsayt barka tura nettwali qrib d azal
Gurem i nerrig tutra bgigkem ad rred azal
Ssendug s ufus lqis udi yufrar yetherqis
Kseg d aâbar d nefs-is i temgaret d waraw-is
Ssendu, ssendu tefkeded
udi d amellal
Ssendu,
ssendu aken a neccar abuqal
Ndu ndu ay igi fked tawarect
bbwudiAkken itnetmenni
===
Traduire cette chanson n'est pas du tout facile à moins d'avoir un sacre talent de traducteur .Je vais m'aventurer à faire de la traduction au risque de faire perdre toute sa poesie à cette chanson .
Je vais tenter d'expliquer le contexte general ;ce que je peux dire c'est qu'il s'agit d'une berceuse qui a pour decor une femme kabyle chez elle dans sa maison traditionnelle entrain de fabriquer du beurre à l'ancienne en chantant .
Et pour comprendre les paroles de cette chanson il faut justement savoir comment fait la femme kabyle pour fabriquer ce beurre à la maniere traditionnelle !On utilisait pour cela une sorte de courge vidée qu'on accroche à une poutre et qu'on rempli de petit lait ;et la femme doit secouer cette courge pour separer le lait du beurre qui va se former au fur et à mesure .Cette "technique" n'est pas exclusivement kabyle mais les regions du sud algerienet marocain par exemple font la meme chose mais au lieu d'utiliser une courge ;c'est une peau de mouton traitée qu'ils remplissent de lait et ils procedent de la meme maniere .
Ssendu ;c'est l'action de secouer cette courge.
Ssendu ssendu tfked-d udi amellal / Ssendu ssendu pour avoir un beurre blanc Sssendu ssendu Akken a netccar abuqal /
ssendu ssendu pour remplir le bocal
ndu ndu ay ighi Efk-d tawaract n wudi /
........donnes nous une motte de beurre Akken i t-netmenni /
comme on la voudrais La femme continue à chanter en prenant à temoin cette courge bienfaitrice qu'elle considere comme confidente des moments difficiles et en priant d'abtenir du bon beurre grâce à dieu :Ighi ad indu ifru S lfdel-ik a baba-inu
====
Baratte, baratte (la courge)
Et donne-nous du beurre bien blanc
Baratte, baratteQue l'on remplisse le pot
Baratte-toi petit lait,
donne-nous une motte de beure comme on veut
Calebasse que les mains étreignent,
c'est toi, tout mon secret
Malgré la disette,
le chant adoucit la misère
Venant te solliciter,
ma calebasse appelle le bien
Mon petit lait sera clarifié
Avec la grâce du seigneur
Calebasse, ça suffit,
je vois qu'il se fait tard
En venant te quémander,
récompense mes efforts
Secoué d'une main sûre et précise,
le beurre flotte et frétille
J'en ai eu pour une mesure et demi
Pour la vieille et ses petits
====
A Nisrine

Comments:
merci zifa
une belle chanson
 
إرسال تعليق

Links to this post:

إنشاء رابط



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?